Clotilde Mendoza – Sanchez est l’arrière grand-mère paternelle de ma fille.

Elle est née le 27 aout 1881 à Adra, en Andalousie. Dans sa famille paternelle, les garçons étaient presque tous militaires comme leur père et sans doute leur grand père.

adra

                       

Le père de Clotilde, Luiz Mendoza – Perez était lui-même lieutenant des carabiniers en garnison à Grenade. Il avait épousé Joséfa Sanchez-Garcia, dont la famille était de Linarès.

Nous ne connaissons de ce couple que 3 enfants, les archives ayant été grandement malmenées lors de la guerre d’Espagne, la plupart des actes civils et religieux, sont des actes reconstitués.

Clotilde avait une sœur Gracia et un frère Francisco qui était brigadier des carabiniers. Ce frère adoré de ses parents a péri le 6 novembre 1908 à Bilbao sous plusieurs coups de feu tirés par un soldat mécontent d’une remontrance faite par son brigadier. Un nommé Agapito Zorilla qui fut condamné à être fusillé.

affaire mendoza 1

affaire mendoza2

affaire mendoza3

 

 

Bien avant ce drame, Clotilde avait dit à ses parents qu’elle n’épouserait pas un militaire, ce qui les avait beaucoup contrariés. D’ailleurs elle avait malgré son jeune âge fait la connaissance d’un jeune homme de 13 ans son ainé et ils avaient envisagé que plus tard ils pourraient se marier. Le père ne voulant rien entendre, et la mère arguant qu’elle était trop jeune, les deux amoureux envisagèrent de passer outre les consentements et de s’enfuir ensemble.

 

Faisant fi de tout et de tous, une belle nuit de printemps de 1893, Juan Ruiz-Calvo vint à cheval enlever sa belle. Juan avait 25 ans et Clotilde 12 ans …

couple-sur-un-cheval

 

Clotilde ne revit jamais ses parents, son père étant décédé en 1894 et sa mère en 1906. Ni même le reste de sa famille lors de la mort tragique de son frère Francesco en 1908

Ils allèrent jusqu’à Linarès où un grand oncle maternel de Clotilde, un vieil aristocrate ruiné mais extravagant les accueillit.

Mon ex-beau père Manuel, disait qu’il l’avait connu et que dans sa charrette à deux roues tirée par une vieille rosse, le personnage toujours vêtu d’une cape noire et d’un large chapeau faisait encore son effet.

Le couple eut 7 enfants, dont deux seulement vécurent jusqu'à l’âge adulte, Luisa Silveria Enriquita née en 1897 et Manuel de San Antonio Abad Ruiz-Mendoza né en 1906 qui épousa a Marseille en 1929 Isabel Canovas-Martinez , ils furent les grands parents de ma fille Isabelle, ainsi que ceux de Morgan et Laurent mes deux neveux.

Clotilde et Juan se marièrent certainement, mais je ne connais ni l’endroit ni la date. D’ailleurs leurs deux enfants vivants ne le savaient pas non plus.

 

juanruiz_clotildemendoza

 

Elle avait le cœur fatigué et mourût à 40 ans et 9 mois le 21 juin 1922 à Marseille. Juan la suivit peu de temps après le 21 février 1929, 5 mois après le mariage de son fils Manolo.

Il rejoignait sa belle pour l’éternité.

 

Selma cayol